Chercher une voiture d’occasion :
Chercher voiture d'occasion / prix :
Chercher voiture d'occasion / Ville : Ville :
Chercher voiture d'occasion / Marque :
Véhicules les plus circulantes au Maroc :
Renault Peugeot Volkswagen Mercedes-Benz Fiat Dacia Ford Toyota Citroën VW Hyundai Honda Audi Kia Nissan BMW Opel Seat Suzuki Ssangyong Skoda Chevrolet Mitsubishi Alfa Romeo Mazda Daihatsu Mini Jaguar Jeep Autres Isuzu Land Rover Daewoo Saab Smart AC Volvo Lifan Chery Santana Porsche

nos conseils

Vous avez besoin d’acheter une voiture, vous êtes pris dans un embarras de décision, le plus grand dilemme de première instance : devrais-je acheter une voiture neuve ou d’occasion ? Pour répondre judicieusement à cette controverse, Voitures-Maroc vous étale ici une panoplie de recommandations visant à orienter vos envies dans le bon sens.

Voiture neuve ou d’occasion ?

Une voiture neuve est certes la « sainte vierge » à adopter du premier kilomètre, mais il faut payer la facture beaucoup plus chère ! D’autant plus qu’il nous incombe d’entretenir la caisse chez le réseau du constructeur pour maintenir le contrat de garantie (vidanges, filtres et révisions du véhicule) ce qui vous coûtera encore plus cher ! Sans oublier que la valeur du bien roulant tombera de presque 40% dès la première année de consommation. La voiture d’occasion quant-à-elle reste plus abordable côté facture, mais il faut être beaucoup plus vigilant au contrôle, autrement ça risque de tourner à l’encontre de votre décision « économique »…

Quel carburant ? Diesel ou Essence ?

Une règle tellement connue, si vous roulez beaucoup, c’est le diesel, si vous ne roulez pas trop, c’est l’essence ; toutefois il est dans l’obligation de recalculer la différence en insérant d’autres facteurs : un véhicule diesel sollicite plus d’entretien, et donc plus de dépenses que son rival. L’épargne à la pompe se fait aussi au détriment du confort et de la résistance de la carrosserie aux vibrations du moteur rugissant. Préférez une voiture robuste pour le diésel ; l’essence sera toujours plus économique en somme pour les petites citadines d’1,x litre.

Vérifier l’état de la voiture d’occasion :

Commencez tout d’abord par scruter de l’œil l’ensemble de la taule, faite le pourtour du véhicule, examinez les lignes et les formes, assurez-vous de leur continuité. Comparez la teneur en brillance des surfaces (les portières brillent-elles comme les ailes ?) placez votre champ de vision parallèlement aux lignes et examinez l’état des formes ; les reliefs indiquent souvent une corrosion ou choc maquillé. Ouvrez les portières et refermez-les en s’assurant que ça passe sans effort ni frottement. Quant au moteur, des filtres saints indiqueraient un bon entretien, mais il est impératif de vérifier l’état de l’huile : (couleur pas très sombre, pas de gouttelettes d’eau ou de granulats de métal) l’état du filtre à air : (pas trop d’huile dessus) contrôler aussi les fuites d’eau et d’huile, ils indiquent toujours l’usure des composants du moteur (radiateur, boite de vitesse…) Les pneus sont aussi à prendre en considération, quatre pneus usés (sans négliger la roue de secours) feront augmenter considérablement la facture. La démarche à suivre consiste bien sûr en un contrôle technique, celui-ci a pour objet de vous donner une idée de l’état global de la voiture (amortisseurs, suspension, optique...) En terme, il est fortement recommandé de faire appel à une personne expérimentée. Cela vous fera gagner sans doute le temps et l’argent.

BIEN ACHETER SA VOITURE:

Primo : N’achetez jamais un véhicule dont vous n’aviez nullement besoin, vous êtes juste victime d’un un coup de foudre ou de séduction qui va bientôt se dissoudre. Il vous incombe certes de chercher uniquement la voiture que vous souhaitez posséder. Si vous vous sentez séduit par un autre type ou un autre modèle, prenez le temps de bien rectifier vos raisons décisionnelles. Ne soyez jamais pressés à prendre une décision.

Secundo : Vérifier le prix du modèle ; en d’autre termes, veuillez à consulter la côte proposée pour le modèle et la comparer au prix de l’annonce du vendeur. Cela vous donnera une idée de l’état du véhicule annoncé, et en même temps, aurez une idée de ce que pourrait bien vous procurer votre budget.

Tertio : Essayez d’établir un rapport de lien entre le kilométrage inscrit, l’état de la carrosserie, la date de mise en circulation et le carburant de la voiture annoncée. Une voiture diésel est susceptible d’endurer plus de dégâts en carrosserie que son homologue essence en raison des vibrations sonores qu’engendre le moteur diésel. Le kilométrage aussi intervient aussi essentiellement à l’état de la voiture et affecte sensiblement le prix. Une voiture de jeune âge et de kilométrage élevé donne facilement une idée sur l’utilisation excessive du véhicule.

Quarto : Essayez vous-même le véhicule, une petite randonnée de deux minutes ne suffirait jamais à dévoiler son vrai comportement. Prenez un certain temps à conduire la voiture à l’essai pratiquement sur tous les régimes. Remarquez sa tenue de route, sa mécanique de manœuvres et le comportement en freinage. Reportez-vous au paragraphe « Vérifier l’état de la voiture d’occasion » pour plus de conseils sur ce sujet très fourchu.

Quinto : Vérifiez les papiers de la voitures. Cela va sans dire qu’il est du plus grand intérêt de se pencher prudemment sur la question de crédibilité et conformité des papiers. Il vous incombe crucialement de ne laisser échapper aucun détail à l’égard de la conformité de ce qui est indiqué sur les papiers, aux inscriptions gravées sur le véhicule : numéro de châssis, carte grise, immatriculation, etc. En cas de doute, n’hésitez jamais à solliciter plus d’informations à propos du véhicule dans votre service d’immatriculation régional.

BIEN VENDRE SA VOITURE:

Primo : Une fois votre décision prise, n’entravez surtout pas la vente de votre véhicule par une estimation erronée ou d’un prix choisi au hasard. Tout véhicule est susceptible à paraitre louche, ou accuser son propriétaire d’escroquerie si un prix inadéquat lui a été attribué. Il est important donc de vérifier la côte et déterminer un argus pertinent à votre voiture. Il ne faut en aucun cas oublier que les deux côtés doivent faire la bonne affaire, il faudra donc se mettre d’accord sur un prix juste qui sera apprécié des deux parties.

Secundo : Prenez en considération le temps que cela va prendre ; en d’autres termes, si vous avez tout votre temps, vous devriez donc choisir un prix qui valorise réellement toutes les qualités de votre véhicule, et s’attendre donc à recevoir moins d’appel ou peut être à refuser quelques offres de prix qui sembleront loin d’atteindre la vraie valeur de votre voiture. Si au bout d’une semaine personne ne frappe à votre porte, il vous sera judicieux de baisser légèrement le prix, et ou, opter pour une garantie mécanique qui attirera surement les intéressés de la bonne occasion. Si au contraire, vous êtes pressé de vendre, ou que vous avez peut-être besoin d’argent pour financer une autre voiture, l’enjeu sera plutôt en faveur de vos acheteurs potentiels. Dans ce cas, il faudra penser à diminuer le prix proposé et faire un petit sacrifice même sous la côte, mais sans pour autant dévaloriser votre voiture, ce qui aura un effet contradictoire et fera fuir vos clients douteux.

Tertio : Soyez honnête et le plus clair aussi vis-à-vis de votre acheteur. Vous n’aimeriez vous-même point être victime d’une escroquerie, ou acheter un véhicule qui cache sous son maquillage un état mécanique lamentable, ou un sérieux problème électronique. Faites en sorte que votre client vous fasse confiance en dévoilant tous les défauts apparents ou non apparents. Ceci saura gagner la sympathie de l’acheteur et souhaiterait en conséquence vous acheter votre véhicule volontiers.

Quarto : Prenez la peine de bien présenter votre véhicule ; avant de prendre des photos, tachez de lui passer une bonne douche savonneuse, ou plus encore, polir sa surface chez un taulier. Les plastiques aussi devront être sujets de nettoyage par des produits spéciaux. L’habitacle devrait aussi sembler accueillant et net. Eviter d’exhiber vos affaires en désordre sur les sièges, ou de saturer la vue par des bibelots inutiles, qui ne servent qu’à laisser l’acheteur dans le doute du camouflage.

Quinto : Mettez une touche d’art dans vos photos. A retenir : une voiture d’occasion bien cadrée et bien éclairée en photo, a beaucoup plus de chance à être consultée qu’une voiture neuve dans un cadre ou un éclairage médiocre. Cherchez sur Internet les photos d’exposition fournies des constructeurs pour vous inspirer de l’angle que vous devrez choisir en photo. Evitez aussi de prendre des photos avec l’objectif face aux rayons de soleil. La taille de la photo devrait quant-à-elle rentrer dans les normes. Des photos de grande taille, bien qu’elles aient une résolution et une qualité plus fine pourraient bien poser problème tant au téléchargement qu’à l’affichage sur le navigateur.

Voitures-maroc.ma vous souhaite une très bonne voiture d’occasion au meilleur prix.